mardi 18 octobre 2011

Un "sioniste de gôche" m'écrit

Joel Baron, écrivain a ajouté un nouveau commentaire sur votre message "Un blanc sioniste contre 1000 bougnoules!" :
Quand on voit les images de Guilad Shalit et celles des terroristes palestiniens libérés, on ne peut qu'ètre saisi par le contraste. Shalit maigre, presque cadavérique, blème, les yeux cernés de noir, titubant sur ses jambes. Et les terroristes gras, joufflus, fessus, bedonnant, pétant de santé. C'est toute la différence entre un Etat qui sanctifie la vie humaine, et une organisation terroriste qui envoie des gosses de 13 ans se faire exploser dans des autobus.

"sioniste de gôche" est un oxymore (2 termes incompatibles). Rappelons que c'est la "gôche" sioniste qui a nettoyé ethniquement la Palestine en 48, rasé la presque totalité des villages palestiniens, églises, mosquées, et cimetières compris, conquis, occupé et colonisé la Cisjordanie, etc.
Si je comprends bien mon correspondant, les Palestiniens devraient faire de longs séjours dans les geôles sionistes. Ils échapperont à l'occupation, au chômage, à la faim, aux maladies et à la misère.
Finalement, les "sionistes de gôche" ne comprennent sincèrement pas pourquoi les Palestiniens refusent l'occupation sioniste, qui contribue à leur épanouissement. C'est à vous désespérer de faire le bien.

4 commentaires:

  1. Je pense que tout échange avec les sionistes convaincus est autant de temps perdu que d'échanger avec les Waffen SS en 43 à propos de l'humanisme et de l'amour pour son prochain...

    RépondreSupprimer
  2. Le plus ordurier chez les sionistes, c'est la manière dont ils qualifient les nombreux et nobles palestiniens résistants qui luttent pour leur dignité et leur droit, à l'instar des quelques Jean moulin ou guy moquet dont nous sommes si fiers... Si ils étaient là, ils seraient allé les aider, ou au moins, ils les soutiendrait avec de l'argent, des armes, des mots..

    RépondreSupprimer
  3. Tant mieux pour Gilad qui s'en est sorti, il serait symphatique qu'il puisse développer le syndrome de stockholm et nous faire part des révélations de l'occupation ressenties pendant sa captivité.
    Lui n'a bien sur pas de sang sur les mains, étant entendu que pour la moitié des rabbins israéliens les goys sont des animaux parlant.
    Du coup, ils ont l'armée la plus morale puisque constituée de militaires juifs qui sont, eux des êtres humains.
    Donc effectivement, pour eux ils ont beaucouo de retenu devant les unter meschen palestiniens.
    J'ai mis du temps à comprendre l'histoire de la hauteur morale, pas par leurs actions, uniquement par racialisme.
    Avec la rétension administrative, il feront remonter leur taux de prisonniers facilement dans l'année qui vient.
    Pendant ce temps la mère de Salah, elle quémande des rares audiences, en comparaison du père de Shalit recu par tout les grands de ce monde.
    Toujours le deux poids deux mesures, et le pire c'est que mes collègue juifs sont persuadés du contraire, pour eux la télévision francaise est pro palestinienne, ils ne s'apercoivent jamais, que l'information est filtrée et que pour parler de leur "chasse gardée", les journalistes prennent des pincettes de 10 mètres, tellement le sujet est gissant. Et quand un documentaire objectif passe à la télé sur ce conflit, automatiquement le patron du CRIF hurle à la mort.
    Avec toujours les mêmes arguments, la Shoa, la complexité soi disant du conflit, la retenue du gouvernement, la haute moralité, le droit inaliénable de faire chier la planète entière, de sensurer et de réprimer toute image non contraire à la doxa juive, soit le pauvre petit juif eternellement victime des méchants goys et cela ad eternam ...
    Je ne lis plus aucun quotidien, ni mensuel, l'approche sur ce conflit et toujours biaisée et les informations qui fachent passées sous silence. Les faits divers où des ordures juives sont impliquées sont toujours tronquées. L'identité toujours mise en avant pour un crime raciste si la victime est arabe et le persécuteur goy, si c'est l'inverse, silence radio.
    Il y en assez et dieudonné avait raison, la traite nègrière a été faite par des goys et des juifs, mais c'est tabou de le mentionner, 80 pourcents des commissaires politiques de la russie bolchévique étaient juifs et ils s'en sont donnés à coeur joie pour trucider du russe, il existe un livre de Soljenitsyne (Deux siecles ensemble) qui explique ça trés bien, curieusement on n'en a pas beaucoup entendu parler.
    Si ce conflit se terminait, il est sur que la planète ne serait pas pacifiée, mais ça éloignerait le spectre d'un Massada nucléaire. Malgrés que ce conflit soit central, et que les guerres américaines sont pour le seul intérêt d'israel.
    Et l'ironie comme disait Ben Gourion, c'est que les palestiniens sont à 80 pourcents d'anciens juifs convertis à l'islam et à la chrétienté.

    RépondreSupprimer
  4. Joel Baron, ecrivain19 oct. 2011 à 23:11:00

    Quel honneur! Jacob Cohen qui s'est fait une règle de ne jamais répondre à ses commentateurs, me rétorque en me collant une étiquette (selon son habitude): "sioniste de goche". La grande différence entre Jacob Cohen et moi, c'est qu'il englobe TOUS les sionistes dans sa haine. Moi, par contre, j'établis une très nette différence entre les Palestiniens du Fatah prèts à dialoguer, et les hyènes fondamentalistes islamistes du Hamas qu'il exterminer comme des chiens. Mais Jacob Cohen ne fait pas dans la nuance: TOUS les sionistes sont à combattre...Haine de soi, quand tu nous tiens!

    RépondreSupprimer