samedi 1 septembre 2012

La Jordanie? Un royaume artificiel soumis aux intérêts sionistes


Petit rappel: Golda Meir avait signé en 1947 un accord secret avec le roitelet de Jordanie pour dépecer et se partager ce qui restait de la Palestine. La KOLLABORATION se poursuit entre ces 2 régimes amis.

Les autorités jordaniennes et israéliennes ont empêché dimanche une centaine de militants pro-palestiniens venus d’Europe et des États-Unis d’entrer en Cisjordanie. Ils avaient convergé en fin de semaine à Amman, pour tenter pour la troisième fois en un peu plus d’un an de se rendre collectivement en Palestine, les bras chargés de fournitures scolaires.
L’un des autobus transportant les militants a été autorisé par les Jordaniens à traverser le point de passage Allenby reliant la Jordanie à la Cisjordanie occupée, mais les Israéliens leur ont demandé de rebrousser chemin, rapporte l’AFP, citant Olivia Zemor, animatrice de l’association CAPJO-Europalestine, qui pilote le volet français de la mission de solidarité. « Le second bus a été empêché de traverser le pont par les Jordaniens à la demande des autorités israéliennes. Ils ont obéi aux Israéliens », explique-t-elle.
Lire sur Politis.fr : Opération « Bienvenue en Palestine », pour briser le blocus
Interrogé par l’AFP, un responsable du ministère de la Défense a confirmé le refus d’Israël de laisser « un petit groupe de provocateurs, d’émeutiers et de fauteurs de troubles connus » pénétrer sur le sol palestinien.)

1 commentaire:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer