mardi 6 novembre 2012

L'état sioniste cherche désespérément des (quasi) juifs pour peupler ses colonies

Posted: 06 Nov 2012 03:15 AM PST
Le gouvernement israélien a discrètement décidé de reprendre, après un arrêt de cinq ans, l’immigration des Bnei Menashe, une groupe tribal venu du nord de l’Inde et de Birmanie, qui se prétend être les descendants de la tribu juive de Menashe.

Mardi, la radio militaire a indiqué qu’un vol de 274 nouveaux immigrants venus d’Inde devrait arriver d’ici quelques semaines.
Environ 1.700 membres de la tribu vivent déjà dans le pays, principalement dans les implantations juives de Judée et de Samarie, en particulier à Kiryat Arba. Il y a entre 7.000 et 9.000 Bnei Menashe qui vivent actuellement en Inde et en Birmanie. En 2005, le grand rabbin Shlomo Amar a jugé que la tribu avait des racines juives, mais les membres doivent encore subir un processus de conversion pour être admissible à l’immigration dans le cadre de la Loi du Retour.
En 2007, l’immigration a effectivement été interrompue par un changement dans la politique du gouvernement.
Le député Meir Sheetrit (Kadima), qui était ministre de l’Intérieur en 2007, et qui s’oppose à l’immigration des juifs d’Inde, a déclaré ce matin que la reprise de cette immigration met en danger l’identité juive de l’Etat.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire