mardi 1 novembre 2011

L'armée d'occupation sioniste reconstitue le stock des prisonniers palestiniens

Tandis que ses bombardements ont fait 12 morts dans la bande de Gaza, Israël met les bouchées doubles en Cisjordanie, pour essayer de compenser le nombre de prisonniers politiques palestiniens qu’il a été obligé de libérer. Un tribunal militaire vient de condamner ce lundi un avocat de Naplouse, membre du Fatah à 30 ans de prison.

Jamal Tirawi qui a été enlevé, le 25 mai 2007, de son domicile dans le camp de réfugiés de Balata à Naplouse, est un député du Fatah, élu en 2006.

Après avoir passé 4 ans et demi en prison, son procès ayant été reporté plus de 70 fois, il a été condamné lundi à 30 ans de prison, ayant été accusé d’être l’un des chefs de la branche militaire du Fatah.

Tribunaux illégaux, mascarade judiciaire, répression des opposants : l’occupant a de plus en plus de mal à cacher son visage de dictateur affolé.

CAPJPO-EuroPalestine

1 commentaire:

  1. Joel Baron, écrivain1 nov. 2011 à 12:16:00

    L'UNESCO vient d'admettre en son sein l'Autorité palestinienne comme membre à part entière.

    Youppie! Les enfants du monde entier vont pouvoir consulter les livres scolaires palestiens dans lesquels TOUS les juifs sont définis comme des descendants de porcs màtinés de singes. Ou inversement. Je dis bien TOUS les juifs, y compris Jacob Cohen. Reste à savoir quel pourcentage de porc et quel de singe notre honorable bloggueur convoie dans ses veines...d'après les Palestiniens

    RépondreSupprimer