dimanche 9 mai 2021

LA TRIBUNE DES GÉNÉRAUX OU LA VICTOIRE DU « ZEMMOURISME ».

 

LA TRIBUNE DES GÉNÉRAUX OU LA VICTOIRE DU « ZEMMOURISME ».

On peut dater cette doctrine de 1983, l’année où des dizaines de milliers de Maghrébins avaient organisé la « marche des beurs » pour clamer leur amour de la France, leur volonté d’intégration, dans un esprit d’égalité et de fraternité, débarrassé des réminiscences de la colonisation et des tares discriminatoires qui y étaient attachées.

Mais le lobby judéo-sioniste ne l’entendait pas de cette oreille. Bernard-Henri Lévy et ses acolytes lancèrent immédiatement SOS Racisme, une association placée sous la tutelle de l’Union des étudiants juifs de France, pour monopoliser le combat des beurs et s’accaparer des subventions qui auraient dû leur revenir.

L’objectif de ces « sayanim » travaillant aux ordres du Mossad était d’empêcher les Maghrébins qualifiés de s’intégrer dans les rouages importants de la République, d’occuper des fonctions d’influence dans les médias, l’édition, la publicité, la finance, la politique, la culture, afin que la France reste ancrée dans le camp occidental et un allié sûr d’Israël.

Le « Zemmourisme » consistait dès lors à contenir (à l’image du containment contre le bloc communiste) les Maghrébins, à les rendre invisibles, à les harceler pour leur faire prendre conscience qu’ils sont seulement tolérés dans le pays, à ne leur laisser le choix qu’entre la soumission ou la révolte violente, à les pressurer dans le moule de la laïcité, à les humilier en leur imposant d’être représentés par un imam ignare et débile, à imposer à leurs enfants la mémoire de la Shoah au détriment de celle de la Nakba. Et lorsque ces Maghrébins se replient forcément pour se protéger, à les accuser de « séparatisme ». Accusation lancée déjà dès 2002 avec le livre « Territoires perdus de la République » écrit par des « sayanim ».

On doit reconnaître que ceux qui ont lancé cette opération ont grandement réussi. Le « Zemmourisme » s’est imposé dans pas mal de médias et surtout dans une bonne partie de la Droite française. L’establishment franchouillard ne s’est jamais vraiment débarrassé de ses préjugés coloniaux et du traumatisme de la défaite algérienne. Même le gouvernement se sent obligé de prendre le train en marche et de prendre des mesures contre le « séparatisme » musulman, de plus en plus répressives et humiliantes voire illégales comme d’empêcher les mères voilées d’accompagner les sorties scolaires, mesures pudiquement travesties en dispositions pour la défense de la laïcité.

Faut-il s’étonner de l’aveuglement de cette classe politique, qui n’a rien compris à la manœuvre de la clique « zemmourienne » ? Ce n’est pas la première fois qu’elle passe à côté d’une circonstance historique pour le bien de la France. Obsédée par ses rancœurs historiques et la nostalgie d’une ancienne gloire irrattrapable. Elle aurait tout à perdre d’un conflit profond et irréductible avec la très forte minorité musulmane. Tant de talents prêts à travaillés pour le pays, mais qui sont rejetés, dénigrés, humiliés. Mais elle continue à rêver d’une espèce de « purification ethnique » qui la ramènerait à sa grandeur blanche et catho.

Les généraux qui ont publié leur lettre ouverte tombent malheureusement dans le même panneau. Certes la situation du pays est catastrophique à plusieurs égards. Et les motifs de révolte ne manquent pas. Pensons à la perte de souveraineté de la France à laquelle ils auraient dû être plus sensibles. La France a réintégré l’OTAN pour être à la remorque de l’Amérique et faire le sale boulot en Afrique ou au Moyen-Orient pour le compte d’intérêts qui la dépassent. Les généraux auraient pu s’inquiéter du désastre économique qui a ravagé le tissu social, entraînant la fermeture des sites industriels, de centaines de maternités, de dizaines de milliers de lits d’hôpitaux, du réseau ferroviaire et des services publics. Ces galonnés n’ont jamais réagi aussi fortement à la situation matérielle catastrophique de leurs troupes et des matériels militaires. On aurait aimé les entendre sur la gestion erratique et mensongère du covid et son lot de désastres humains.

Mais non, ils s’inquiètent de « racialisme », de « haine entre communautés », de « théories décoloniales », de « hordes de banlieue ». Ils veulent remettre de l’ordre dans cette chienlit sans aucune analyse historique de fond, avec une menace à peine voilée d’une intervention hors du cadre constitutionnel. Peut-être est-ce déjà la mise en œuvre de l’opération « Ronces » annoncée il y a quelque temps par Eric Zemmour et qui suggérait d’appliquer dans les banlieues françaises les méthodes répressives de l’armée d’occupation sioniste. Hasard ou pas, des syndicats de police viennent de demander que « dans le cadre de l’état d’urgence, il faut procéder au BOUCLAGE des 600 territoires perdus de la République, y compris avec le renfort de l’Armée, en contrôlant et en limitant les entrées et sorties de ces zones par des CHECKPOINTS sur le modèle israélien de séparation mis en place avec les territoires palestiniens. »

Il semble que nos généraux veuillent rejouer une nouvelle BATAILLE D’ALGER, à l’échelle de la France. Enfin une bataille qui semble à leur portée. Quelle fut déjà la dernière guerre que l’armée française a remportée sans aide étrangère ? Les généraux oublient que la Bataille d’Alger, si elle fut un succès opérationnel colonial, elle s’est terminée par un flop politique et diplomatique. Mais ces subtilités doivent leur échapper.

Pendant ce temps, ce sont Zemmour et sa clique judéo-sioniste ainsi que le Mossad qui les dirige, qui se frottent les mains qui sur les décombres de la France.

Jacob Cohen

9 mai 2021

 

 

  

2 commentaires:

  1. Safiya
    11 mai 2021 13 h 50 min
    Répondre à Jean
    Un énorme merci Jean, c’est la deuxième fois que vous m’aidez à mieux cerner la chose.
    J’ai voulu en savoir plus sur « l’opération ronce ». De pérégrination en pérégrination, j’ai visité le site place-armes.fr/ – « Place d’Armes, Le Site engagé de la communauté militaire » où l’on peut lire « Ce site a été conçu sur la plateforme de création de sites internet WIX.com », ni d’une ni de deux, moteur de recherche et que trouve-je ? :
    Wix.com, société dont le siège se trouve à Tel Aviv en Israel : https://fr.wikipedia.org/wiki/Wix.com?source=post_page——————-

    Quant à « Ronces » : une vidéo du sieur Zemmour très explicite. A 2:50, il affirme que « il est écrit dans le Coran qu’il faut égorger le Juifs et les Chrétiens, que le Prophète Mohammed (sur Lui Prière et Paix d’Allah) a, lui-même, tué beaucoup de Chrétiens et les Musulmans l’imitent « . Sans commentaire, plus c’est gros….

    A partir de 6:43, son interviewer cite un passage de son livre « Mais l’Etat-Major de l’Armée sait qu’un jour viendra où il devra reconquérir ces terres devenues étrangères sur notre propre sol. Le plan est déjà dans les cartons, il a pour NOM [Opération RONCES], il a été mis au point avec l’aide des spécialistes de l’armée israelienne », il lui demande la source et Zemmour répond à 7:11 : « Quelqu’un très proche de l’Etat-Major » (…), à 7:27, il dit texto : « Ils sont allé voir les spécialistes de l’armée israelienne qui leur ont conseillé de faire comme à Gaza (…) L’Armée française est décidé à faire du nettoyage. C’est la Bataille d’Alger qui recommencera » : https://www.youtube.com/watch?v=4RASDjtfef0&t=2s

    Une vraie pépite que je viens de trouver hein mon Jean ? (j’espère que ma familiarité ne vous choque pas).

    Eh oui, tant que « on » pouvait nous tondre la laine sur le dos, ça allait mais l’époque a changé, aux pays d’où nous venons, les autochtones prennent conscience et ne veulent plus que « on » pille leurs richesses. Essaye-t-on de leur faire peur avec la menace de trucider les leurs qui sont de ce côté-ci de la mer ? A creuser.

    Bon visionnage.

    RépondreSupprimer

  2. Répondre
    Jean
    Jean
    12 mai 2021 0 h 46 min
    Répondre à Safiya
    @ Safiya
    Bon j’ai visionné, ça allait (moins de 10 minutes) et vous avez tapé dans le mille ! Mais je dirais que ça ne vaut pas le bel article de M. Jacob COHEN, que vous nous proposez : excellentissime résumé de ces 40 dernières années où il dit ce que bien des concernés (comme M. DELORME, dit « le curé des Minguettes ») ont su taire durant ces longues années : l’opération de dépossession de la formidable « Marche pour l’égalité et contre le racisme » (et non « la marche des beurs », car dans cette marche, il y avait toute la France), qui s’est conclu à Paris le 3 Décembre 1983 dans une mystification qui a réuni les socialistes français les plus viscéralement racistes (à l’égard bien sûr des maghrébiens) alimentant par fonds secrets de Mitterand l’opération, l’Union des étudiants juifs de France (UEJF) pro-israélienne et raciste, les forces politiques les plus réactionnaires de l’époque.

    Les objectifs et moyens sont bien décrits ici par M. COHEN, remercions le et lisons bien !

    Alors, petite confidence – hors champ (ou plutôt « in plain sight ») !

    A Paris, ce 3 Décembre 1983, et alors que M. Mitterand (ex-ministre de l’intérieur durant « les événements » de libération en Algérie et fou de rage pour le restant de ses jours à ce sujet – il avait alors un certain M. PAPON comme Préfet – ça vous rappelle quelque chose ?) accueille la Marche, on voit qu’il consent un aparté à M. Toumi Djaidja, jeune figure emblématique de la Marche ‘par qui tout ce désordre arrive » (!).

    Tout le monde se dit que M. le Président est décidément à l’avant-garde de la jeunesse et que M. Djaidja s’est vu octroyer un privilège rare : que lui a donc dit le Président !?!?!?

    Suspense, l’avenir du pays se joue.

    Alors que lui a-t-il donc dit à l’oreille ?

    Tenez-vous bien : il lui a dit … « je suis bien d’accord avec vous, les flics sont vraiment des enc… » (!). Croyez-le si vous voulez, il s’agit de confidences que vous pouvez trouver en faisant vos propres recherches comme vous savez si bien les faire !

    C’est-y pas beau ? Et tout le monde qui croyait que là, il se passait quelque chose de grand …

    Quelle machiavélisme ! La suite ? Bah vous la connaissez et M. Jacob COHEN le dit très véridiquement. MERCI A LUI, pourtant il est Juif ?
    Je plaisante. Merci à lui, merci à vous.
    Portons la vérité comme c’est notre devoir à tous.
    Continuez jeunesse à faire les vitres pour qu’on y voie mieux !
    Car notre plus grand danger aujourd’hui, ce ne sont pas les « militaires si patriotes », mais le brouillard !
    Paix sur notre monde. Amen

    RépondreSupprimer